Navigation – Plan du site
Mémoires, représentations et guerres civiles, les exemples finlandais, grec et argentin

Les violences de la guerre civile finlandaise : enjeux d’histoire, enjeux de mémoire

Maurice Carrez

Résumés

La guerre civile de 1918 a été un épisode très douloureux de l‘histoire finlandaise. Les vainqueurs ont tout fait pour légitimer leur action et dévaloriser leurs adversaires. La recherche historique a donc longtemps subi le poids de la mémoire partisane. Cet article vise à dégager des pistes pour parvenir à une vision plus équilibrée de cet événement tragique en s’interrogeant sur ses causes, sur la nature respective des forces en présence, sur la signification réelle des violences et sur les pièges de la mémoire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maurice Carrez, « Les violences de la guerre civile finlandaise : enjeux d’histoire, enjeux de mémoire », Amnis [En ligne],  | 2015, mis en ligne le 30 janvier 2015, consulté le 24 mai 2017. URL : http://amnis.revues.org/2349 ; DOI : 10.4000/amnis.2349

Haut de page

Auteur

Maurice Carrez

Université de Strasbourg, IEP, UMR 7367 DynamE, France

Haut de page
  • Logo TELEMME - Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale - Méditerranée
  • Logo AMU - Université d’Aix-Marseille
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org