Navigation – Plan du site
Guerres civiles, violences et construction de l'Etat

Milices et guérillas paysannes face à l’armée régulière: le combat asymétrique au Rio de la Plata et la fragmentation territoriale (1810-1852)

Alejandro M. Rabinovich

Résumés

Ce travail propose une approche des conflits civils hispano-américains de la première moitié du XIXème siècle centrée sur leur caractère généralement asymétrique, des affrontements où les forces permanentes des gouvernements centraux affrontaient des milices originaires des provinces et des régions. L’article explore brièvement quelques éléments théoriques qui établissent le rapport entre l’issue de ces combats et la configuration politico-territoriale de chaque contrée. Ensuite, dans une étude de cas du Rio de la Plata, on étudie les modes de mobilisation utilisés par les différentes forces de combat, le type de cohésion qu’elles produisaient et, par conséquent, leurs capacités tactiques lorsque se déroulait la bataille. Cet article permet ainsi de mieux comprendre la supériorité militaire des milices et la fragmentation territoriale vécue par la région.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alejandro M. Rabinovich, « Milices et guérillas paysannes face à l’armée régulière: le combat asymétrique au Rio de la Plata et la fragmentation territoriale (1810-1852) », Amnis [En ligne],  | 2015, mis en ligne le 30 janvier 2015, consulté le 27 avril 2017. URL : http://amnis.revues.org/2380 ; DOI : 10.4000/amnis.2380

Haut de page
  • Logo TELEMME - Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale - Méditerranée
  • Logo AMU - Université d’Aix-Marseille
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org